Les ateliers

Les ateliers

orateurs-arezki

L’Islam : Quel destin pour le croyant ?

Karim Arezki

Le paradis est la récompense promise au fidèle musulman dont les bonnes œuvres l’emportent sur les mauvaises. Parmi les belles choses connues du grand public attendant le fidèle musulman, il y a les « houris », ces femmes belles et vierges promises au fidèle. Mais qu’en est-il de la récompense pour les musulmanes au paradis ? Quelles sont d’autres bienfaits du paradis dont parle l’islam ? Quelles bases pour accéder au paradis : les œuvres seulement ou la grâce aussi ?
Lors de cet atelier, ces questions seront abordées avec des éléments permettant une vision plus globale et plus juste du paradis dans l’islam. Une confrontation avec la vision biblique sera également proposée.

orateurs-grosrenaud

Place et formes du culte personnel

Etienne Grosrenaud

Nous sommes souvent à la recherche d’une meilleure organisation de notre temps, et à la recherche du discernement nécessaire pour faire le tri dans tout ce qui nous semble être des « priorités ». En général, nous avons une telle liste de choses qu’elles ne peuvent évidemment pas être toutes prioritaires !

Un jour, Jésus a dit à Marthe : « Une seule chose est nécessaire ». Phrase choc. Une seule chose ! Il était question d’être à ses pieds, de l’écouter. Beaucoup de choses peuvent nous agiter et nous inquiéter (Luc 10.38-42), mais il nous faut prendre le temps de nous arrêter pour écouter le Maître, comme Marie l’a fait.
Au-delà des circonstances historiques de cette histoire, nous sommes probablement devant un des appels les plus forts à vivre ce que nous appelons souvent le « culte personnel ». Réfléchissons à sa place dans nos vies, aux multiples formes qu’il peut avoir, et crions à Dieu pour progresser dans ce qui est le plus nécessaire.

orateurs-hutchinson

Une « hiérarchie de doctrines » : savoir quels combats mener et ne pas mener

James Hély Hutchinson

Vous exercez un ministère de la parole au sein d’une Eglise locale.  Vous désirez entretenir des relations saines et fraternelles avec d’autres Eglises dans votre région en vue de promouvoir l’œuvre de l’Evangile.  Mais vous savez que les responsables des autres Eglises ne partagent pas votre point de vue sur un certain nombre de questions.  Vous savez également que les Ecritures ne placent pas tous les dogmes au même rang d’importance.  Quand faudrait-il éviter la communion fraternelle, quand la poursuivre ?  Quels principes devraient gouverner la prise de telles décisions ?  Comment éviter le laxisme et le rigorisme ?  Prions afin que cet atelier apporte des éclaircissements.

orateurs-lhermenault

Reconnaître et gérer les séductions dans l’Église ?

Etienne Lhermenault

Dès les débuts de l’ère chrétienne, les Églises ont dû faire face à diverses tentations ou séductions : immoralité et spiritualité désordonnée à Corinthe, retour aux œuvres de la Loi chez les Galates, soumission à des commandements humains à Colosses, laxisme à l’égard de Jézabel la prophétesse à Thyatire, suffisance à Laodicée… La liste est longue et met en lumière la fragilité du peuple de Dieu et la multiplicité des assauts qu’il subit.
L’histoire de l’Église confirme amplement cette réalité et signale que chaque époque a connu des séductions particulières : celle du retrait du monde avec le monachisme à partir du IIIe siècle, de la collusion avec le pouvoir dès Constantin (IVe siècle), de l’influence de la philosophie grecque avec la théologie scolastique (XIe-XVe siècles), de l’enrichissement avec les indulgences (XIVe-XVe siècles)…
Les Églises du XXIe siècle font aussi face à diverses séductions : consumérisme religieux, relativisme théologique et éthique, militances « idolâtres »… Nous essaierons de comprendre ce qui se joue et comment aider nos communautés à rester fidèles au Seigneur et à sa Parole.

orateurs-moore

L’Évangile au centre de l’implantation d’Églises

Philip Moore

L’Évangile est le message au cœur de l’implantation d’Églises. Bien comprendre ce message nous amène à voir que l’Évangile est également la motivation, la méthode et le modèle de l’implantation d’Églises.
Dans cet atelier nous comprendrons d’abord la profondeur et l’étendue du message de l’Évangile. Nous verrons sur cette base comment une bonne compréhension de l’Évangile nous motive (pour ne pas dire nous contraint) à implanter de nouvelles Églises. Ensuite, et sans dénigrer les moyens, les outils et la sagesse dans le processus d’implantation, nous établirons que l’Évangile est la méthode de l’implantation. Et enfin nous montrerons comment il nous fournit un modèle de ministère et de leadership pour l’implanteur, pour l’équipe d’implantation et pour l’Église implantée, afin que cette nouvelle Église continue à multiplier les implantations.

orateurs-nielson

« Compagnons d’œuvre en Christ-Jésus » :
Les hommes et les femmes dans l’Église

Kathleen Nielson

“Mes compagnons d’œuvre en Christ-Jésus” (Romains 16.3). C’est ainsi que Paul désigne Prisca et Aquilas. Ailleurs, dans sa lettre aux Philippiens (4.2), il décrit deux femmes ainsi : « (c)elles qui ont combattu côte à côte avec moi pour l’Évangile ». À quoi ressemble ce « côte à côte » aujourd’hui dans l’Église ? Comment les hommes et les femmes peuvent-ils servir ensemble selon l’enseignement de la Parole d’une manière édifiante et joyeuse ?

Comment juger Débora
Plaidoyer pour la lecture attentive des textes

Kathleen Nielson

Souvent le récit de Débora sert comme prétexte pour faire valoir les convictions contradictoires concernant le rôle de la femme ! Dans cet atelier, nous n’allons pas nous concentrer sur ce débat mais sur la manière attentive de lire le récit. Nous allons affirmer la force et la beauté des femmes qui étudient, qui transmettent et qui obéissent à la Parole de Dieu.

orateurs-powlison

Se comprendre soi-même et les autres !

David Powlison

Pensez-vous vous connaître vraiment ? Arrivez-vous à décrypter comment sont réellement les gens ? La nature humaine est compliquée et insaisissable. Le cœur est tortueux par-dessus tout, et pourtant le Seigneur nous comprend parfaitement (Jérémie 17 v 9). Il connaît aussi bien le bon que le mauvais qu’il y a en nous. Il sait quelles sont les difficultés auxquelles nous devons faire face, et il connaît nos joies. Au vu de cela, il choisit de nous révéler ce que nous avons besoin de savoir pour que nous puissions devenir droits, bons et sages (Hébreux 4 v 12-16). Cet atelier posera les fondements d’une vraie compréhension de soi et des autres.

Aider mon prochain oui, mais comment ?

David Powlison

Les Écritures affirment avec assurance que nous pouvons apprendre à nous parler les uns aux autres de manière attentionnée et utile. Ésaïe décrit une personne qui a appris “par ma parole, à fortifier ceux qui sont fatigués”. Paul décrit des personnes qui ont appris à “réconforter ceux qui passent par toutes sortes de détresses”. Savoir aider son prochain, cela s’apprend, et Jésus est un enseignant attentionné et utile. Cet atelier propose d’explorer ce qui est la base- même d’une véritable capacité à aider.

orateurs-sanders

Entre ciel et terre : notre espérance et ses implications pour aujourd’hui

Matthieu Sanders

Les notions de Terre et de Ciel font souvent l’objet d’une certaine confusion dans nos Églises évangéliques. Nous tendons à associer exclusivement la Terre à la vie présente, et le Ciel à la vie à venir. Il est vrai que la Bible nous invite à « rechercher les choses d’en haut » et nous parle de notre « domicile céleste ». Mais elle évoque aussi avec force la perspective d’une nouvelle création, d’un corps nouveau, et même d’une nouvelle Terre, débarrassée du mal et du péché, enfin réconciliée avec Dieu. Ce constat suscite des questions souvent délicates. Avons-nous raison de penser et de dire que les croyants défunts sont « au Ciel » ou de présenter le « paradis » comme notre destinée éternelle ? La nouvelle Terre promise sera-t-elle radicalement nouvelle ou s’agira-t-il de notre Terre entièrement renouvelée et transformée ?  Cet atelier visera ainsi à préciser les données bibliques au sujet du Ciel et de la Terre et à discuter de leurs implications.

orateurs-spencer

Architecture d’une série de prédications

Jonathan Spencer

Incontournable chez les vaudois et les réformateurs mais également parmi les pères de l’église ou encore pendant les réveils du 18e et 19e siècle, la lectio continua ou prédication textuelle suivie jouit d’une ascendance certaine en Europe francophone. Si dans le meilleur des cas l’approche apporte des bienfaits considérables, générant une confiance accrue à l’égard des écritures et un réel engouement pour le texte biblique, le prédicateur qui s’y lance sans une préparation sérieuse risque de provoquer l’effet inverse. On proposera ici des outils pour la conception de séries d’enseignement à la fois cohérentes et variées qui édifient le chrétien, incitent l’indécis à la décision et l’athée à la réflexion.

WordPress Lightbox